Élections Législatives : La France Insoumise sanctionne une députée communiste pour son appui à Raquel Garrido – Un choc politique à ne pas manquer !

Consulter Masquer le sommaire

 

L’embrouille à gauche : La France Insoumise défie le Parti Communiste en Seine-Saint-Denis

 

Un éclat de tension politique s’est produit à gauche à la suite de la décision de La France insoumise (LFI). Annoncée le dimanche 16 juin, la formation de Jean-Luc Mélenchon a choisi de lancer sa propre candidature, représentée par Mohamed Awad, pour s’opposer à la députée sortante Soumya Bourouaha, membre du Parti communiste français dans la quatrième circonscription de Seine-Saint-Denis.

 

La démarche est singulière, puisqu’il s’agit d’une candidature LFI en indépendance totalere, ne portant pas la bannière du « Nouveau Front populaire ». Un choix qui défie l’accord initial entre les forces de gauche qui attribuait cette circonscription aux communistes. Ceux-ci avaient d’ailleurs réinvesti la députée sortante, Soumya Bourouaha.

 

 

 

 

Le marasme s’installe : LFI se proclame contester face au Parti Communiste

 

A lire aussi :  Emmanuel Macron surprend en envoyant un étrange SMS parlant de Nicolas Sarkozy

Oh la, la ! La politique française s’enflamme. La France insoumise (LFI) a décidé de tracer son propre chemin, en défiant le Parti communiste français (PCF). Cette prouesse politique signifie clairement par le choix de présenter Mohamed Awad comme le candidat de LFI, défiant l’élue sortante du PCF, Soumya Bourouaha, dans la quatrième circonscription en Seine-Saint-Denis. Habitué à une coopération amicale, ce geste a secoué la gauche politique.

 

Insert une nouvelle citation ici: « Mohamed Awad est le candidat de la France insoumise dans la 4ème circonscription de la Seine-Saint-Denis ! Les 30 juin et 7 juillet, mobilisation générale ! Nous pouvons changer la vie et écrire l’histoire ! » – La France insoumise.

Ce geste audacieux de LFI provoque encore plus de secousses, car ils ont décidé de se présenter indépendamment du « Nouveau Front populaire ». Cela signifie que leur candidature ne respecte pas l’accord initial qui attribuait la circonscription aux communistes. Et oui, nos amis communistes n’étaient pas très contents de cette entorse à l’accord – qui peut les blâmer ? Ils avaient réinvesti la députée sortante, Soumya Bourouaha.

 

Mais, disons-nous, pourquoi ce moment d’affrontement, vous demandez-vous surement ? LFI déclare, tout haut et fort, qu’ils veulent être les nouveaux visages de la gauche politique. Il semble que le temps du « Nouveau Front populaire » soit peut-être révolu. Au lieu de cela, LFI veut aller de l’avant avec une nouvelle vision, incarner une nouvelle voix révolutionnaire. Tout cela se fera sous la bannière du « Front Populaire pour la Révolution ».

A lire aussi :  Divorce horrible de ce chanteur a littéralement ruiné sa vie entière, de nouvelles révélations ont été dévoilées !

 

Accueil » Élections Législatives : La France Insoumise sanctionne une députée communiste pour son appui à Raquel Garrido – Un choc politique à ne pas manquer !