Fin du siège de l’hôpital al-Chifa : Les forces israéliennes quittent Gaza

Consulter Masquer le sommaire

 

Conclusion des opérations militaires dans le plus grand hôpital de Gaza

 

Après une période de deux semaines, les forces militaires israéliennes se sont retirées lundi du complexe d’al-Chifa, le plus important hôpital de Gaza.

 

Accusations contre les chefs du Hamas

 

L’hôpital avait été ciblé par les forces israéliennes, qui soupçonnaient les chefs du groupe terroriste Hamas de s’y cacher.

 

Retrait des forces israéliennes confirmé

 

Le retrait effectif des forces israéliennes a été confirmé par plusieurs sources. Au milieu des tirs d’artillerie et des frappes aériennes, des chars et autres véhicules ont été aperçus quittant l’enceinte de l’hôpital.

 

Découverte macabre après le retrait

 

Le ministère de la Santé du groupe terroriste Hamas a révélé une réalité horrifiante post-retrait: « Des dizaines de corps de martyrs, certains en état de décomposition, ont été retrouvés dans l’enceinte et aux abords de l’hôpital d’al-Chifa ». Un médecin contacté par l’AFP estimait à plus de vingt le nombre de cadavres découverts, certains ayant été, selon lui, écrasés par des véhicules militaires lors de leur départ.

A lire aussi :  Sarkozy et 12 autres individus seront jugés en 2025 pour l'affaire de financement libyen.

 

La situation actuelle dans l’hôpital al-Chifa: un récit terrifiant

 

D’après le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé, la situation de l’hôpital al-Chifa est plus qu’alarmante, avec la cohabitation étroite de 107 patients, incluant 4 enfants et 28 personnes au seuil de la vie ou de la mort. Au milieu de ce chaos, une seule bouteille d’eau est partagée entre 15 personnes.

 

Déclarations de l’OMS sur le drame humain à al-Chifa

 

Dimanche dernier, le directeur de l’OMS a également rapporté la triste perte de 21 vies à l’hôpital al-Chifa depuis le début de la présence militaire israélienne. Au pic de la crise, cet hôpital avait été le refuge pour de nombreux déplacés.

 

Passé troublant de l’hôpital al-Chifa : un repaire pour le Hamas ?

 

L’hôpital al-Chifa n’est pas étranger aux controverses, il a auparavant été attaqué par Tsahal en novembre. Le motif était des accusations selon lesquelles le Hamas utiliserait ce lieu en tant que base de commandement. Ces allégations ont été réfutées par le Hamas. Par ailleurs, des opérations similaires ont été menées par les forces israéliennes dans les établissements sanitaires de Nasser et al-Amal situés à Khan Younès.

 

Arrestation d’un membre du Hamas lié à Israël

 

A lire aussi :  Slimane vit un drame, cette maladie est un gros calvaire et il va devoir vivre avec...

Lundi dernier, les autorités israéliennes ont fourni des informations concernant l’arrestation de Sabah Abdel Salam Haniyeh, la soeur du leader du Hamas. Âgée de 57 ans et de nationalité israélienne, elle a été appréhendée dans sa résidence à Tel-Sheva en Israël. Elle est suspectée d’avoir incité à la perpétration d’actes terroristes en Israël.

Source : AFP

Accueil » Fin du siège de l’hôpital al-Chifa : Les forces israéliennes quittent Gaza