Comment la mode va se révolutionner pour devenir ultra-écologique !

Consulter Masquer le sommaire

Au cœur de l’industrie de la mode, l’omniprésent problème de la surproduction et des dégâts environnementaux qu’elle produit ne cesse d’inquiéter les ONG. Elles soulignent que les nouvelles technologies pourraient simplement devenir un alibi pour les marques qui souhaitent continuer à produire massivement des nouveautés. Cependant, les règles du jeu public forcent les griffes de la mode à se présenter comme de fervents adeptes du recyclage.

Paul Foulkes-Arellano, consultant chevronné en économie circulaire, n’a pas mâché ses mots quand il a rappelé la position rigide de l’UE face au recyclage dans la mode : « Les marques doivent atteindre des niveaux élevés de recyclage à grande vitesse, et si elles ne le font pas, l’UE leur infligera des amendes massives ». L’équipe de l’AFP s’est penchée sur le sujet avec des experts afin d’identifier les idées potentiellement révolutionnaires dans la manière d’aborder le problème.

1. Disjoindre et triompher : l’art de séparer les fibres

Toujours dans le vif de la problématique des mesures écologiques dans le monde de la mode, abordons le défi majeur du recyclage des vêtements, qui sont souvent un joyeux mélange de divers matériaux ! Effectivement, leur composition complexe ne leur fait aucun cadeau lorsqu’il s’agit de les recycler. Mais, comme dans toute bonne histoire, il existe un héros prêt à surmonter l’obstacle : la compagnie US Circ en l’occurrence.

A lire aussi :  Des abeilles refusent de libérer une voiture et causent un danger, les professionnels sont obligés d'intervenir !

C’est à elle que l’on doit une solution chimique innovante qui a permis de prendre à bras le corps le recyclage du polycoton, l’un des mix matériels les plus populaires dans la mode. Le truc astucieux de Circ, c’est l’usage d’un processus hydrothermique qui liquéfie le polyester et l’isole du coton. À partir de là, chaque matière séparée peut être recyclée en nouvelles fibres. Non sans fierté, la célèbre marque Zara a d’ailleurs utilisé ces fibres pour une nouvelle ligne de vêtements lancée en avril. Ah, la magie de la science appliquée à l’écologie et à la mode, n’est-ce pas fascinant ?

2. Le Bouleversement 3D dans l’Industrie Textile

Bienvenue dans l’univers d’Unspun, une entreprise qui approche le monde de la mode avec une révolution 3D. Leur nouvelle invention ? Un engin capable de tisser un jean sur-mesure directement à partir de fils, et ce en moins de 10 minutes. Surprenez-vous à dire « Incroyable, mais vrai ! »

Ce qui rend cette prouesse technologique encore plus mind-blowing, c’est que ces génies du textile sont en train de bâtir la première micro-usine à Oakland, en Californie, où ils pourront tester à grande échelle ce concept innovant. Ce n’est pas tout : cerise sur le gâteau, cette machine permet d’annihiler les déchets de tissus et de réduire les coûts de transport. Et oui, mes amis, le futur pointe le bout de son nez… et il porte un jean sur-mesure !

A lire aussi :  Il faut vite vous rendre ici pour profiter de la gastronomie asiatique, c'est de la folie dès ce week-end !

3. Une Renaissance Textile Innovante

Imaginez une machine avec un pouvoir fascinant – celui de redonner vie à du coton usé tout en préservant son intégrité. C’est la brillante innovation que l’on doit à Säntis Textiles. Grâce à cette machine brevetée, les fibres cotonnières sont recyclées de manière à pouvoir créer de nouveaux tissus, tout en maintenant leur haute qualité.

Et qui utilise ce coton recyclé par Säntis Textiles, demanderez-vous ? Des noms comme Ikea, Patagonia et Tommy Hilfiger, rien de moins ! Une véritable petite révolution dans leurs processus de fabrication.

Et la bonne nouvelle vient juste de tomber ! Säntis a décidé de proposer sa machine de recyclage à la vente. Oui, vous avez bien entendu, différentes entreprises textiles auront maintenant l’opportunité d’intégrer cette machine novatrice directement au cœur de leurs usines. En effet, cette dernière ouvre la voie à un recyclage sur place des chutes de tissus. Quelle merveilleuse façon de boucler la boucle, n’est-ce pas ?

4. L’Art de la récupération : faisant appel à la logistique

Réaliser une collecte efficace des vieux vêtements est une entreprise plus ardue qu’il n’y paraît – il faut non seulement s’assurer que les articles sont propres mais également éviter qu’ils se mélangent aux autres déchets. Voilà où SuperCircle arrive, avec son réseau de partenaires de livraison, de dépôts et de technologies de suivi afin d’améliorer ce processus complexe. Leur objectif ? Transformer l’opinion collective avec des dispositifs innovants : pensons aux contenants de dépôt placés stratégiquement dans les commerces, des étiquettes de retour sans frais et d’autres mesures incitatives.

A lire aussi :  Cédric Doumbé clash Kamaru Usman après son dernier combat

Stuart Ahlum, le cofondateur de SuperCircle affirme qu’il est essentiel d’offrir aux consommateurs « facilité, commodité et incitations. Pour que, quand ils n’ont plus besoin d’un vêtement, leur première idée soit de le recycler ». SuperCircle n’a pas tardé à mettre ces principes en application : ils ont commencé par leur marque, Thousand Fell, avant d’étendre leurs services à de nombreuses autres entreprises, y compris la renommée Uniqlo sur le marché Nord-Américain.

5 Le Passage Obligé de la Préparation Couturière

Découvrez le monde fascinant de Cetia, une entreprise française qui excelle dans le domaine de préparation des vêtements pour le recyclage. Oui, vous avez bien lu, chaque pièce de vêtement requiert une préparation méticuleuse avant de pouvoir être recyclée. C’est tout un art, en somme.

Et les maîtres dans cet art ne sont autres que les ingénieux inventeurs des machines de Cetia. Du simple au complexe, leur panel d’équipements de tri est varié. Vous seriez étonné de voir une de leurs machines qui, avec une facilité déconcertante, retire les semelles des chaussures!

Mais préparer un vêtement pour le recyclage n’est pas toujours aussi simple. Qu’en est-il des détails plus coriaces comme les boutons et les fermetures Éclair ? Là, mes amis, l’intelligence artificielle entre en jeu. Outil de reconnaissance des points durs, couplé à un laser précis, les articles sont prudemment dégradés sans les endommager. Une prouesse à saluer !

Accueil » Comment la mode va se révolutionner pour devenir ultra-écologique !