Choc à Turin : une lourde suspension menace Paul Pogba suite à son test positif à la testostérone

Consulter Masquer le sommaire

Le football pourrait manquer de l’un de ses grands noms pendant un certain temps, n’est-ce pas déconcertant ? Avec le risque de suspension maximale de quatre ans planant au dessus de sa tête, notre cher joueur Paul Pogba pourrait être écarté de la pelouse pour une assez longue période.

Déconvenue pour la star suite à une violation des règles antidopage

Imaginez la scène, vous êtes Paul Pogba et après le match contre Udinese le 20 août, vous subissez un contrôle antidopage. Malheureusement, le verdict tombe et est moins que favorable – une détection positive de la testostérone dans votre système! En conséquence, une suspension provisoire vous est imposée dès le 11 septembre. Inutile de dire que ce n’est pas le meilleur moment de votre carrière.

Confirmation des résultats positifs et la menace d’une longue suspension

Bien que tout cela puisse sembler déjà assez dur, ce n’est malheureusement pas tout. Le moi d’octobre, les tests sur l’échantillon B sont revenus et ont confirmé le premier diagnostic. Et oui, hélas, la testostérone a été à nouveau détectée. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour Pogba. Selon nos confrères italiens, le parquet national antidopage envisage maintenant une sanction de grande ampleur – une suspension de quatre ans, la plus lourde dans ce genre d’affaires.

A lire aussi :  Tragédie en Amazonie brésilienne : 14 vies perdues dans un accident d'avion

Qu’est-ce que l’avenir réserve à Pogba ?

Si cette sanction est confirmée, Pogba pourrait voir un cruel obstacle creux se dresser sur son chemin de carrière. Il serait obligé de faire une pause forcée, mettant sa passion et son talent en sourdine pendant quatre ans. Bien entendu, il reste à voir si cette sanction est effectivement confirmée. Alors, croisons les doigts et espérons que nous verrons Pogba en action plus tôt que nous ne le pensons!

Pogba risque quatre années de retrait de la scène footballistique

Un spectre de quatre longues années loin des terrains flotte sur le célèbre joueur de football Pogba. Rappelons-nous, cet as du ballon rond qui a triomphé durant la coupe du monde 2018 traverse une période sombre depuis des mois ponctués par les blessures et désormais par ce contrôle positif au dopage. Vous vous demandez sans doute la gravité de la sanction ? Sachez que l’organisme responsable de la lutte anti-dopage ne fait pas dans la dentelle et requiert tout simplement le maximum : une suspension de quatre ans.

Cette sanction, pour le moins lourde, est le maximum envisagé pour ce genre d’infractions conformément à l’article 11.2 alinéa 1 du code du dopage italien. Et, je vous le donne en mille, il s’agit ni plus ni moins que du reflet des directives de l’Agence mondiale antidopage (AMA).

A lire aussi :  Ragnarok saison 3 :  tout ce qu'il faut savoir avant la sortie de la saison 3

Pogba perd l’espoir d’une suspension réduite

Alors que la rumeur murmurait une possible entente entre Pogba et les autorités italiennes qui aurait pu ramener cette peine à deux petites années, la presse locale semble indiquer l’échec de ces négociations. Et voilà que le Tribunal national antidopage est sur RevolutionMagazine de prendre le dossier du Français en main. Espérons que la chance soit du côté de notre champion. Lui qui avait tant brillé, se retrouve maintenant sous la menace d’une grande sanction…

Accueil » Choc à Turin : une lourde suspension menace Paul Pogba suite à son test positif à la testostérone