Courir n’est peut-être pas une mission évidente pour toutes les personnes, il peut être parfois difficile d’effectuer cela surtout quand on ne l’a pas fait depuis un certain moment.

Il existe plusieurs astuces permettant de courir plus efficacement, notamment en purifiant et en nettoyant ses poumons juste avant d’aller courir. Certains exercices, de la nourriture, des médicaments ou des vitamines permettent de faire cela.

Aujourd’hui, nous vous montrons la voie pour vous permettre de le faire, afin de mieux préparer votre prochain footing !

Les exercices de respiration

C’est la première méthode que nous vous présentons, elle vous permettra à coup sûr d’améliorer votre manière de respirer afin de faire mieux. Pour cela, plusieurs méthodes sont essentielles à prendre en considération :

  • La respiration contrôlée ;
  • La toux contrôlée ;
  • Demander à une autre personne de vous taper le dos.

La technique de la respiration contrôlée est simple, pour l’effectuer il sera uniquement nécessaire d’inspirer 3 fois de manière profonde, et faites de même pour les expirations, de cette manière vous allez faciliter l’extériorisation des sécrétions. Répétez cette opération un certain nombre de fois, et quand vous arriverez à la dernière expirez plus profondément de manière à nettoyer vos poumons en profondeur.

La toux contrôlée peut également être une bonne manière d’améliorer sa respiration, cette technique est relativement simple. Tout d’abord, il faudra vous assoir, puis tout en vous penchant assez, inspirez profondément tout en retenant votre souffle un moment. En expirant votre abdomène gonflera, c’est à ce moment là qu’il faudra tousser pour nettoyer vos poumons.

Quant à la 3ème technique, c’est la plus simple. Il suffira uniquement qu’une personne vous tapote le dos, afin d’extérioriser tout ce que vous poumons pourraient contenir.

Les aliments qui pourraient vous aider

Vous avez la possibilité d’utiliser la menthe, c’est un ingrédient qui à la faculté de nettoyer vos poumons. Ce dernier et sous la forme d’huile, a la capacité de vous soulager des sécrétions bronchiques qui pourraient vous rendre difficile la mission de respirer lorsque vous courrez.

L’eau pour cette mission est aussi une excellente manière de mieux respirer, vous devez absolument en boire avant ainsi qu’après vos exercices, mais vous vous demandez quel effet aurait-elle sur vos sécrétions ? Nous allons y répondre. L’eau a tout simplement la capacité de fluidifier vos sécrétions, ces dernières grâce à l’action de l’eau ne représenteront plus un obstacle au passage de l’air.

Pour les vitamines, c’est surtout la A et la C qu’il faudra privilégier. La C préviendra efficacement les spasmes qui peuvent accompagner la toux, elle améliorera aussi grandement les fonctions pulmonaires, quant à la A elle permet la reconstruction de la membrane muqueuse.

Quels médicaments utiliser ?

En ce qui concerne cette dernière manière, nous vous conseillons de prendre ceux favorisant l’expectoration. C’est essentiellement la guaïfénésine qui possède cet effet, et pour sa posologie, prenez de 200 à 400 mg chaque 4 heures par voie orale.

Vous devriez avoir les effets escomptés sans le moindre souci, vous courrez donc mieux que jamais !