La mairie de Paris accélère : le périphérique limité à 50 km/h.

La Ville de Paris a annoncé aujourd'hui qu'à partir du 14 septembre 2024, la vitesse sur le périphérique sera de nouveau limitée, passant de 80 à 70 km/h et ensuite à 50 km/h.

© Anne Hidalgo, Maire de Paris

Consulter Masquer le sommaire
Cette mesure figure dans un plan présenté par la mairie qui devra être soumise au vote des élus courant 2024. L’objectif principal est de réduire drastiquement les accidents liés à la circulation automobile. Actuellement, la vitesse moyenne sur le périphérique est de 50 km/h la journée, de 30 à 45 km/h aux heures de pointe et de 60 km/h la nuit.

Une voie dédiée au covoiturage et aux transports collectifs

En plus de la réduction de la vitesse, la mairie de Paris envisage également de réserver une voie complète du périphérique au covoiturage et aux transports collectifs. Cette voie appelée « voie olympique » sera initialement utilisée par les sportifs et les officiels lors des Jeux olympiques de 2024.

La maire de Paris reporte la mise en place de la zone à trafic limité intra-muros

Lors de la présentation du prochain plan climat de la ville, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a confirmé aujourd’hui qu’elle reporterait la mise en place de la zone à trafic limité (ZTL) après les Jeux olympiques et paralympiques.

A lire aussi :  Amandine Pellissard décide de faire une augmentation mammaire, mais rien ne se passe comme prévu ! Elle en parle...

Elle a déclaré :

« J’ai accepté, sur proposition du préfet de police, qu’on puisse passer le cap des Jeux olympiques et paralympiques, parce que pendant cette période-là, de toute façon, une partie du territoire parisien sera à circulation limitée ».

Ce report est dû aux difficultés de définir le périmètre de la ZTL, qui devrait couvrir les quatre premiers arrondissements ainsi qu’une partie des 5e, 6e et 7e arrondissements. La ZTL vise à interdire la circulation de transit dans le centre de Paris, une mesure jugée nécessaire pour réduire le trafic automobile dans la capitale.

Initialement prévue pour début 2024, la mise en place de la ZTL a été repoussée à plusieurs reprises. Selon la mairie, la moitié du trafic dans le secteur Paris Centre est constitué de circulation de transit. La ZTL vise à empêcher les véhicules motorisés d’entrer dans cette zone uniquement pour la traverser.

Cependant, le périmètre exact de la ZTL est toujours en discussion avec la préfecture de police, qui se trouve en plein cœur de la future zone. Anne Hidalgo a assuré que la ZTL serait mise en place après les Jeux olympiques et paralympiques, qui se terminent le 8 septembre 2024.

Accueil » La mairie de Paris accélère : le périphérique limité à 50 km/h.