Crises politiques: l’immobilier de prestige, une valeur sûre pour les investisseurs ?

L'annonce récente de la dissolution de l'Assemblée Nationale a sans aucun doute suscité des interrogations au sein du marché immobilier.

Consulter Masquer le sommaire

Si une certaine prudence est observable, Hugues de Poulpiquet, fondateur de Fairway Luxury Real Estate, souligne que les acheteurs et vendeurs les plus aguerris ne se laissent toutefois pas influencer par des événements à court terme.

“L’annonce de la dissolution par le président a suscité une certaine incertitude. Or le marché immobilier n’aime pas l’incertitude”, reconnaît-il. « Cependant, il est important de relativiser l’impact de cette dissolution. Les décisions politiques prennent du temps à se concrétiser et les mesures votées ne bouleverseront pas l’attractivité fondamentale de l’immobilier de prestige. »

L’impact des bouleversements politiques sur le marché immobilier de luxe

Alors que les résultats des élections législatives de 2024 sont tombés ce dimanche, intensifiant l’incertitude politique quant aux futures alliances au sein de l’Assemblée, le segment luxe du marché immobilier semble s’affranchir des turbulences.

Marqué par la stabilité des prix et une clientèle avertie, le segment haut de gamme se montre particulièrement résilient face aux variations conjoncturelles. Et cette résilience est particulièrement visible à Paris, où les investisseurs, figurant parmi les plus aisés de l’Hexagone, n’éprouvent ni l’urgence de vendre, ni d’acheter.

Qui plus est, les investisseurs actifs dans le segment haut de gamme du marché sont généralement expérimentés, observe Hugues de Poulpiquet. Habitués aux fluctuations du marché, ils adoptent une vision à long terme et se laissent difficilement influencer par des soubresauts politiques. Ces turbulences sont perçues comme ayant des effets temporaires, peu susceptibles de durer. Ces investisseurs savent qu’il y a des délais inhérents aux changements législatifs. Et que même si des changements devaient survenir, le temps nécessaire pour leur mise en œuvre effective laisserait une marge d’anticipation.

A lire aussi :  Pourquoi Masako du Japon était réticente à revêtir le manteau d'impératrice ?

Dans ce contexte, Paris, centre mondial des affaires avec un patrimoine immobilier unique, joue également un rôle de valeur refuge. Même en période d’incertitude, la capitale française continue d’attirer les investisseurs internationaux, préservant ainsi la valeur des biens immobiliers de prestige. Tant que « Paris restera magique », souligne Hugues, elle demeurera une adresse de choix. Et tant que la magie opérera, la capitale continuera d’attirer des “capitaux solides”, ajoute-t-il.

Un attentisme temporaire

Cependant, l’incertitude politique n’est pas sans effet.

Certains investisseurs adoptent une posture attentiste, reportant leurs décisions d’achat. La clientèle aisée étant précisément celle disposant des moyens de quitter la France si un extrême venait à être au pouvoir, la question se pose alors pour elle de : allons-nous rester ou non ? Et par conséquent : allons-nous investir dans l’immobilier de luxe et continuer de résider en France ou non ?

Malgré ces réserves, les perspectives à moyen et long terme demeurent positives.

La demande croissante pour les biens immobiliers de prestige, conjuguée à une offre limitée, devrait continuer à soutenir les prix. Des destinations, comme Biarritz ou la Côte d’Azur, offrent également un fort potentiel de développement.

Accueil » Crises politiques: l’immobilier de prestige, une valeur sûre pour les investisseurs ?