Gender Conflict: Lio dévoile la vérité sur les pères de ses enfants accusés de misogynie et de phallocratie

Consulter Masquer le sommaire

« `

Maman de coeur, Lio lève le voile sur quelques remords

Notre Liga Pop star, Lio, est bien connue pour être une maman dévouée de six enfants : Nubia (1987), Igor (1993), Esmeralda (1995), les jumelles Garance et Léa (1999), et finalement Diego (2003). Bien occupée par son rôle de mère, elle fait également partie du jury de la deuxième saison de Drag Race Belgique !

Belle maman, mais amoureuse malchanceuse ?

Cette maman en or a toutefois ouvert son coeur lors d’une entrevue le 13 février dernier, partageant ses hauts, ses bas et surtout ses regrets. Surprise, ces derniers ne concernaient pas sa carrière riche et pimentée, mais plutôt sa vie personnelle, concernant spécifiquement quatre hommes dans sa vie : Les pères de ses enfants.

Lio et les hommes de sa vie

Loin de mâcher ses mots, Lio a fait part de ses sentiments envers ces hommes, qu’elle qualifie d’« des misogynes et des phallocrates » selon nos confrères de Télépro. Dans ses révélations, elle admet qu’elle « n’aurait pas choisi les pères de [ses] enfants avec du recul », mais elle ajoute que ses enfants sont des « chefs-d’œuvre ».

A lire aussi :  Amandine Pellissard décide de faire une augmentation mammaire, mais rien ne se passe comme prévu ! Elle en parle...

Les confessions se sont poursuivies, tout spécialement celle avec Alexis Zad, le père de ses jumelles Garance et Léa. Une relation plus que compliquée qu’elle nous avait déjà fait part dans RevolutionMagazine en 2022.

« `

Lio se livre sans filtre sur ces hommes qui ont déçu

La célèbre belle-mère des étoiles, Lio, se distingue par sa franchise légendaire. Chez elle, point de langue de bois ! Et récemment, elle n’a pas dérogé à la règle. En effet, lors d’un entretien inédit datant de janvier dernier, elle a réaffirmé son combat intense contre les violences subies par les femmes, tout en confiant ses pensées sur des individus que nous pourrions qualifier de préjudiciables.

Des « bouffons » que personne n’ose dénoncer ?

Rappelons que notre chère Lio n’hésite pas à monter au créneau lorsqu’il s’agit de dénoncer les injustices. Dans cette optique, elle tenait à souligner que beaucoup d’acteurs nocifs dans le milieu artistique restent pourtant ignorés. « À mon avis, ce sont des bouffons. Le monde entier sait mais personne n’ose parler. » C’est dit ! Et elle ne s’arrête pas là : « Il existe des listes dans le secteur, tout le monde sait qui sont ces agresseurs sexuels, qui nuisent. » Un témoignage qui incite à l’interrogation sur ces silences bien trop pesants.

Accueil » Gender Conflict: Lio dévoile la vérité sur les pères de ses enfants accusés de misogynie et de phallocratie