Dit-on « peut-on », « peux-t-on » ou « peut-t-on » ? La grammaire correcte !

Consulter Masquer le sommaire

Choisir entre « peut-on », « peux-t-on » ou « peut-t-on »

Dans la langue française, le choix entre « peut-on », « peux-t-on » et « peut-t-on » est une question courante en orthographe. C’est une question de conjugaison et d’accord de verbe.

« Peut-on »

On utilise « peut-on » quand le pronom « on » est sujet du verbe pouvoir au présent, troisième personne du singulier. Cela sert généralement à poser une question générale, sans préciser l’identité de l’interlocuteur.

Exemple 1 : « Peut-on accéder au musée sans réservation ? »

Exemple 2 : « Peut-on vivre sans amour ? »

« Peux-t-on »

« Peux-t-on » n’est jamais correct. Le verbe pouvoir au présent de l’indicatif se conjugue « je peux », « tu peux », « il/elle/on peut ». La forme « peux-t-on » n’est donc pas correcte dans la langue française.

« Peut-t-on »

« Peut-t-on » est utilisé après un verbe se terminant par une voyelle, pour faciliter la prononciation. « Peut-t-on », avec le « -t- » euphonique, est couramment utilisé dans le langage formel ou littéraire.

Exemple 1 : « Doit-on partir maintenant, ou peut-t-on attendre encore un peu ? »

Exemple 2 : « Combien peut-t-on espérer gagner avec ce type d’investissement ? »

En résumé, « peut-on » est la forme correcte pour la troisième personne du singulier au présent du verbe pouvoir. « Peux-t-on » est incorrect. « Peut-t-on » est une forme littéraire utilisée pour faciliter la prononciation.

A lire aussi :  Dit-on « en soi » ou « en soit » ? La grammaire correcte !
Accueil » Dit-on « peut-on », « peux-t-on » ou « peut-t-on » ? La grammaire correcte !