Les animaux emblématiques d’Islande : entre diversité et adaptation

L'Islande est un véritable joyau de la nature et abrite une faune incroyablement variée. Apprenez en plus sur la faune unique d'Islande et son importance pour l'écosystème de l'île.

© Photo d'un Caribou Margaret Strickland

Consulter Masquer le sommaire

L’Islande, terre de glace et de feu située à l’extrême nord de l’Europe, est un pays qui regorge d’une faune unique et fascinante. Les animaux qui y vivent sont souvent adaptés aux conditions extrêmes de l’île, marquée par des hivers rigoureux et des étés relativement doux.

Voici un aperçu des animaux d’Islande les plus emblématiques :

Le renard polaire

Le renard polaire, également appelé renard arctique, et renard bleu, est l’un des rares mammifères terrestres à vivre dans les régions arctiques. Bien que sa fourrure soit blanche pour se camoufler dans la neige, en été, elle prend une teinte marron foncé. Ce petit renard, qui ne pèse que 3 à 6 kilos, est présent dans toute l’Islande. Ils ont un pelage épais et une fourrure blanche qui leur permettent de survivre aux conditions hivernales extrêmes de l’Islande. Les renards bleus sont difficiles à observer car ils sont très méfiants et évoluent dans des zones isolées.

renard polaire Islande
Photo Jonatan Pie

La baleine

L’Islande est également connue pour être l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines. Les eaux froides et riches en nutriments autour de l’île attirent de nombreuses espèces, telles que les rorquals communs, les baleines à bosse et les baleines bleues, le plus grand animal sur Terre. Il est possible de faire des excursions pour les observer, mais il est important de choisir des compagnies qui respectent les règles de protection des animaux.

A lire aussi :  Combien de temps met une lettre à arriver dans un autre département ?

Le renne

Le renne islandais, également appelé caribou, est une espèce qui a été introduite sur l’île au XIXe siècle. Il est aujourd’hui présent en grand nombre et est souvent utilisé pour la production de viande et de cuir. Les rennes islandais ont développé une adaptation unique à leur environnement, en particulier leur régime alimentaire. Ils se nourrissent principalement de lichens, qui poussent en abondance dans les montagnes de l’île.

Le macareux moine

Le macareux moine est peut-être l’oiseau le plus emblématique d’Islande. Reconnaissable à son bec coloré, cet oiseau marin passe une grande partie de sa vie en mer, mais revient sur la terre ferme pour se reproduire chaque été. Les falaises de l’île sont un endroit idéal pour observer ces petits oiseaux, qui nichent dans des terriers creusés dans la terre.

macareux moine animaux Islande
Photo André Lergier

Le phoque

Plusieurs espèces de phoques sont présentes autour de l’Islande, notamment le phoque gris et le phoque commun. Ils sont souvent observés sur les plages et les rochers le long des côtes de l’île. Leur fourrure épaisse leur permet de survivre dans les eaux froides de l’Atlantique Nord.

Le loup arctique

Le loup arctique, également connu sous le nom de loup blanc, est une espèce rare en Islande. En raison de leur rareté, ils sont protégés par la loi islandaise, ce qui signifie qu’il est illégal de les tuer ou de les chasser. Bien que leur nombre soit faible, leur rôle dans l’écosystème est important.

A lire aussi :  Voyage humanitaire : une expérience inoubliable au service des autres

Le loup arctique est un prédateur clé dans l’écosystème islandais. En tant que tel, ils aident à maintenir l’équilibre naturel de l’environnement en régulant les populations de leurs proies. Ils se nourrissent principalement de rennes, mais peuvent également chasser d’autres animaux tels que les lièvres arctiques et les oiseaux.

Le cygne chanteur

Le cygne chanteur est une espèce de cygne qui niche en Islande chaque été. Ils se reproduisent dans les lacs et les rivières de l’île et sont connus pour leur chant mélodieux. Ils sont un symbole de la nature sauvage et de la beauté naturelle de l’Islande.

Ces oiseaux migrateurs arrivent en Islande vers la fin du mois d’avril ou au début du mois de mai et repartent généralement vers la fin de l’été, vers la fin du mois d’août ou en septembre.

Les cygnes chanteurs se reproduisent dans les lacs et les rivières de l’Islande, où ils construisent leur nid et élèvent leurs petits. Ils sont connus pour leur chant mélodieux et leur beauté gracieuse

Le lagopède alpin

Le lagopède alpin est une espèce d’oiseau de montagne que l’on trouve dans les hautes terres d’Islande. Ils ont une couleur de plumage blanche en hiver pour se camoufler dans la neige et une couleur brun-gris en été pour se fondre dans les rochers. Les lagopèdes alpins sont difficiles à observer car ils sont très discrets et se déplacent rapidement dans les montagnes.

A lire aussi :  Devenir testeur de voyages : un métier de rêve ?

Lagopède alpin oiseau Islande

Jetez un coup d’œil à l’un de nos articles sur l’Islande : Les Lagons Bleus d’Islande : un trésor naturel unique en son genre

En résumé, l’Islande possède une faune unique et variée, avec des espèces adaptées aux conditions extrêmes de l’île. Bien que certains animaux soient rares et difficiles à observer, ils contribuent tous à la richesse de l’écosystème islandais.

Accueil » Les animaux emblématiques d’Islande : entre diversité et adaptation