L’oreille est exposée à plusieurs nuisances et maladies, parmi elles l’otite dite infection des oreilles. L’otite est l’une des pathologies les plus répandues et fréquentes, touchant généralement les petits enfants mais également les adultes. Elle est dite inflammation moyenne, car l’infection ne touche que la cavité osseuse située dans l’oreille moyenne, provoquant des douleurs lancinantes accompagnées d’une forte fièvre. Comme elle peut s’agir d’une otite sérieuse, diagnostiquée par l’épanchement d’un liquide épais. Cependant, on ignore toujours s’il est possible de guérir de ces infections sans recourir à un avis médical dans un premier temps.

Quelle cause pour quel type d’otite ?

Il existe plusieurs types d’infections des oreilles, cela dépend de l’emplacement. Pour mieux comprendre, il faudra s’intéresser en premier lieu à l’anatomie de l’oreille :

  • L’oreille externe : partie externe regroupant le conduit auditif et le pavillon. Son rôle majeur consiste à décrypter les sons et de les transmettre correctement à l’oreille moyenne. L’inflammation est dite otite externe, causée par un œdème.
  • L’oreille moyenne : se trouve entre le tympan et la fenêtre ovale. Constituée principalement de la trompe d’eustache, sa fonction se résume à la transmission sonore, reçue de l’oreille externe et renvoyée à l’oreille interne. Dans ce cas là, l’otite est provoquée par les rhumes.
  • L’oreille interne : l’emplacement du centre de l’audition. Chargée de la coordination des sons reçus et perçus, à travers la cochlée. A ce niveau-là, l’otite est provoquée par des virus ou des bactéries.

Il serait plus intéressant de s’approfondir dans les causes de cette pathologie, afin d’établir les mesures préventives nécessaires :

  • Otite externe : provoquée par une surabondance d’eau dans l’oreille. Les personnes atteintes deviennent sujettes à la prolifération de champignons, entraînant dans la majorité des cas une sensation de lourdeur et d’oreille bouchée.
  • Otite moyenne : chronique par moment. Causée par de nombreux facteurs, tels que le rhume, les allergies, un allaitement au biberon,…etc.
  • Otite interne : rarissime mais présente de graves conséquences. Déclenchée par des infections virales ou bactériennes. Ce type d’otite exige une consultation médicale.

Un traitement naturel est-il possible ?

Il existe de nombreux remèdes de grands-mères efficaces et fiables pour contrer cette maladie, on vous en dénombre six :

  • Le citron : considéré comme un antibiotique naturel. En versant deux gouttes uniquement, vous ferez disparaître l’infection.
  • L’huile d’olive : si votre mal d’oreille est causé par un cumul de cire. Préchauffez quelques gouttes d’huile d’olive et versez-les dans l’oreille, puis retirez par la suite la cire ramollie.
  • L’oignon : hachez-le afin d’obtenir un jus, puis versez quelques gouttes dans l’oreille infectée. Débarrassez-vous du liquide quelques minutes plus tard en penchant la tête.
  • Le basilic : il suffit d’en extraire le jus et l’appliquer au contour de l’oreille, cela freinera votre douleur et stoppera l’inflammation.
  • Le sel : chauffez l’équivalent d’une petite tasse, puis versez-le dans un torchon et posez-le sur votre oreille pendant 10 minutes. La chaleur reçue arrêtera la douleur et l’infection.
  • Feuilles de mangue : mixez afin d’en extraire le jus, puis chauffez-le et versez quelques gouttes dans l’oreille infectée. Vous verrez que votre douleur s’estompera.

Le jus d’oignon peut parfois être efficace

Les douleurs engendrées par les otites sont souvent difficiles à décrire, car elles sont insupportables et problématiques. Il y a bien sûr des traitements naturels ou médicamenteux comme ceux évoqués au sein de cet article. Vous devez tout de même consulter rapidement un professionnel de la santé ou un médecin généraliste pour qu’il regarde le fond de votre oreille. En effet, il est impératif de lever le doute concernant un tympan percé par exemple. Certaines astuces de grand-mère peuvent porter leurs fruits dans certains cas de figure, d’où l’intérêt de vous renseigner concernant le jus d’oignon.

  • Vous savez sans doute que l’oignon doit être intégré à votre alimentation puisqu’il améliore votre système immunitaire et vous aide à lutter contre les agressions extérieures.
  • Vous pouvez alors récupérer le jus de l’oignon pour l’utiliser avec des compresses que vous glissez dans le conduit auditif.
  • Bien sûr, contrairement à des médicaments, le soulagement n’est pas immédiat, mais après quelques jours, vous pourrez enfin vous défaire de ces douleurs.

Si la situation ne s’améliore pas ou si elle prend des proportions conséquentes, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un médecin traitant, un diagnostic sera alors indispensable pour savoir ce que vous avez.