12.6 C
Paris
dimanche, 25 septembre 2022
AccueilSantéComment réduire son impact environnemental ?

Comment réduire son impact environnemental ?

De plus en plus de personnes sont inquiètes concernant la planète, souhaitent faire quelque chose à leur échelle, mais ne savent pas comment faire. Nous verrons dans cet article différentes façons de réduire son impact environnemental, que ce soit du point de vue de l’empreinte numérique, de la consommation d’énergie, de l’alimentation et de son mode de vie.

Réduire son empreinte numérique

Il existe différents moyens de réduire son impact environnemental avec vos appareils numériques.

D’une part, essayez de garder vos appareils le plus longtemps possible. S’ils sont cassés, vous pouvez les faire réparer et les réutiliser. Parfois cela coûte plus cher que d’acheter du neuf, mais c’est le prix à payer pour la planète ! Lorsque vous achetez des appareils, achetez de préférence des appareils reconditionnés, qui sont remis à neuf.

Ensuite, pour conserver des fichiers, préférez le stockage sur vos appareils et non sur le Cloud, car c’est ce qui consomme le plus d’énergie. Nettoyer ses boîtes mail régulièrement est également un très bon moyen de réduire son empreinte numérique. En effet, comme les fichiers stockés sur le Cloud, ces données sont stockées dans des datacentres, qui consomment beaucoup d’énergie.

Réduire sa consommation d’énergie

Tout d’abord, le point le plus important est de choisir des fournisseurs d’énergie renouvelable. Ensuite, il existe quelques habitudes à adopter pour baisser votre consommation d’énergie :

  • Débranchez vos appareils non utilisés, et lorsque vous ne les utilisez plus, éteignez-les au lieu de les laisser en veille. Vous pouvez aussi débrancher les chargeurs lorsque vous ne les utilisez pas.
  • Privilégiez les ampoules LED, car ce sont celles qui sont le moins gourmandes en énergie.
  • Essayez de limiter la température de votre domicile à 19 °C en journée, et à 16 °C la nuit
  • Utilisez une basse température d’eau pour laver votre linge à basse température. Utilisez aussi une lessive écologique, que vous pouvez acheter en vrac dans des magasins spécialisés dans la vente de produits biologiques, ou vous pouvez même la faire vous-mêmes !

L’alimentation à moindre impact

Il existe différentes astuces pour s’alimenter tout en ayant le moindre impact possible sur l’environnement :

  • Vous pouvez acheter des produits biologiques en vrac, que vous trouverez dans des magasins spécialisés. Cela permet de ne pas avoir d’emballages inutiles, et également de limiter ses déchets. Vous pouvez utilisez des sacs réutilisables ou en tissu pour éviter les sacs en plastique.
  • De même pour les bouteilles d’eau minérale en plastique : évitez-les. Dans la majorité des villes, l’eau du robinet est potable. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours acheter un filtre pour mettre sur votre robinet. Le charbon actif permet par ailleurs de filtrer l’eau et les billes en céramique de la minéraliser.
  • Afin de consommer en ayant le moindre impact environnemental, privilégiez les aliments biologiques, locaux et de saison. Consommez également moins de viande. Pensez également à planifier vos repas, ce qui réduira le gaspillage alimentaire.
A lire aussi :  6 manières de guérir une infection vaginale sans avoir recours aux médicaments : que faut-il faire ?

Un mode de vie zéro déchet

L’idéal serait de réussir à avoir un mode de vie “zéro déchet”. Bien sûr, ce n’est pas toujours évident, ce sont des habitudes à adopter.

De même que pour les bouteilles d’eau, évitez toutes les bouteilles de produits d’entretien ménager qui ne sont pas réutilisables, ou au moins recyclables. Évitez à tout prix les produits à usage unique. Privilégiez des produits ménagers rechargeables en magasin, ou que vous pouvez réutiliser chez vous.

Recyclez en faisant le tri sélectif. Renseignez-vous sur certains matériaux pour savoir s’ils sont recyclables ou non, car ce n’est pas toujours évident à savoir et vous pourriez avoir quelques surprises !

Compostez au maximum vos épluchures de fruits, légumes, etc. Si vous n’avez pas de jardin ou de plantes qui puissent bénéficier de votre compost, recherchez s’il n’y a pas de compost participatif non loin de chez vous. S’il y en a un mais que vous avez peur des odeurs, vous pouvez acheter un petit composteur d’appartement fermé, qui limitera les odeurs. Si vous n’avez pas le budget pour en acheter un, la meilleure façon d’éviter les odeurs est de mettre les éléments à composter dans un sac-poubelle (recyclable bien sûr !) et de mettre ce dernier au congélateur.

La révolution
est en marche

Où trouver une séance gratuite de voyance par tél sans carte bleue ?

Nous aimerions tous un jour pouvoir prédire notre avenir ou trouver quelqu'un capable de...

Combien de fois doit-on changer de culotte menstruelle ?

Comment une culotte menstruelle marche-t-elle ? Est-ce que cette pièce de lingerie convient à un...

Comment restaurer un fauteuil tantra ?

Dans le monde du sexe, les accessoires et les pratiques sont divers. Le fauteuil...

Nos conseils pour bien choisir son maillot de bain menstruel

Marre des tampons et autres protections menstruelles coûteuses et parfois décriées pour leurs effets...

Quelles sont les options pour se baigner avec ses règles ?

La culotte menstruelle a le vent en poupe. Pratique, écoresponsable et sans danger pour la santé, est-elle adaptée à une virée à...

Nos conseils d’achats de culottes menstruelles françaises

Il existe aujourd'hui de nombreux modèles de culottes menstruelles à différents prix, pour toutes...

Comment nettoyer un maillot de bain menstruel ?

Se priver de baignade lorsqu’on a ses règles ne fait pas forcément plaisir. Heureusement pour...

Nos conseils de lavage pour les culottes menstruelles

Véritable phénomène de l'hygiène intime et éco-responsable, les culottes de règles ont su conquérir les...
Prolongez l'expérience