Dit-on « y a t il » ou « y a-t-il » ? La grammaire correcte !

La règle d’orthographe entre “y a t il” et “y a-t-il”

En Français, l’orthographe et la grammaire sont essentiellles pour transmettre clairement et correctement les idées. Il y a de nombreuses règles à saisir et chaque détail compte énormément pour éviter de causer des confusions. Sur ce point précis, nous allons regarder la règle qui permet de choisir entre « y a t il » et « y a-t-il ».

La règle est en fait très simple : vous devez toujours écrire « y a-t-il ». La confusion ou l’erreur se produit souvent parce que les gens ont tendance à retranscrire l’oral au lieu de suivre la règle écrite. En effet, lorsqu’on parle, il est courant de ne pas prononcer le ‘t’ intercalaire, d’où l’impression que « y a t il » pourrait être correct. Cependant, en français écrit, particulièrement dans un contexte formel, le ‘t’ doit être relié au reste de la phrase par un trait d’union.

Ainsi, dans les interrogations indirectes ou les expressions exclamatives, on doit écrire « y a-t-il ». Ce ‘t’ s’appelle un ‘t’ euphonique. Il est utilisé pour faciliter la prononciation entre deux voyelles. Il n’a donc pas de sens grammatical, mais plutôt phonétique.

Voici deux phrases en exemple :

  • « Y a-t-il assez de pain pour le dîner ? »
  • « Qu’y a-t-il dans ce coffre ? »

Maintenant que vous connaissez la règle, il est facile de comprendre pourquoi « y a t il » sans traits d’union est incorrect. Il est important de noter que cette règle s’applique également à d’autres formes d’interrogations similaires comme « a-t-il » ou « est-ce que ».

A lire aussi :  Dit-on « ils sont faits » ou « ils sont fait » ? La grammaire correcte !
Accueil » Dit-on « y a t il » ou « y a-t-il » ? La grammaire correcte !